Les paysages, y compris urbains, ne font sens que si l’on peut en prendre la mesure, que si un élément vient en donner l’échelle. L’humain dans son décor montre à quel point la démesure de la ville n’est lisible que par rapport à sa présence. L’image questionne la confrontation qui se joue entre la ville et ceux qui l’arpentent en s’y oubliant.